Historique

Cette longue histoire a commencé en 1960, comme me l’a très bien raconté Pierre, F9VP, en octobre 1999 :

« Dans votre article paru dans Radio-REF de septembre écoulé, je remarque que vous désirez avoir des renseignements sur la fondation de la réunion de « La Grande Côte »…

Je suis le créateur-fondateur de cette réunion dont la première eut lieu en 1960.

J’ai habité Paris durant 40 ans et depuis 1956 je « descendais » régulièrement à Royan 3 à 4 fois par an et plus particulièrement ) à Meschers où nous avions un QRA.

De nombreux OM venaient de toute part en QSY sur la côte de Royan, nombreux étaient donc les /P et les /M … nous communiquions très souvent entre nous, les uns et les autres, mais sans jamais nous connaître de visu.

De ce fait me vint l’idée de faire une réunion de vacances qui rassemblerait sous le signe unique de l’amitié tous les OM du « coin » et cette réunion eut lieu pour la première fois sur le parking de la Grande Côte en août 1960.

J’avais fait moi-même 74 convocations écrites à de nombreux OM des départements voisins puis de nombreux appels par radio à des OM (au courant de cette réunion et par moi aussi) et dès cette première réunion, ce fut le succès…

Deux ans après, j’ai passé la main, si je peux dire à Georges F2MW de Saujon en lui disant « toi qui es sur place tu prends la relève »… Le parking de la Grande Côte devenant trop étroit et trop mélangé de particuliers qui n’étaient pas des OM, la réunion eut donc lieu assez longtemps dans un champ le long de la côte (mais toujours à côté de la Grande Côte) puis cette réunion fut reprise par le département 17 sous la direction d’abord de F8GT, puis ensuite par d’autres présidents et depuis cette réunion départementale eut lieu à Brouage, puis ensuite à Marennes. »

Lancé donc en 1960 par quelques radio-amateurs souhaitant profiter des vacances pour rencontrer ceux avec qui ils communiquaient tout au long de l’année le « rassemblement de la Grande Côte » a grandi au point d’être obligé de quitter le « terrain vague » en bord de mer pour s’installer dans des lieux un peu mieux adaptés à l’accueil d’un nombre croissant de personnes. Le site obligeait à monter des tivolis ou des stands pour les exposants de plus en plus nombreux, ne disposait pas de point d’eau ni de sanitaires, et surtout n’était pas réservable à l’avance… un cirque ou une animation commerciale pouvait nous passer devant au dernier moment.

Nous avons pris en 1988, au niveau du REF 17, la décision de le déplacer dans la même région. La Halle aux Vivres de Brouage était en cours de restauration, ce n’était pas le grand confort mais c’était préférable. De plus, il y avait un grand terrain clos autour pour accueillir les visiteurs, de plus en plus nombreux souhaitant camper. Malheureusement, en 1992, les travaux étaient pratiquement finis, la Halle aux Vivres allait devenir un espace d’expositions et d’animations pédagogiques sur le thème de l’histoire du site de Brouage. Nous avons appris quelques mois avant le rassemblement qu’il nous fallait trouver une autre solution…

Après de nombreuses recherches nous avons opté pour la salle polyvalente de Marennes. Nous y avons été très bien accueillis et nous pouvons remercier la commune pour son aide technique. Nous y sommes donc toujours, avec une exception en 2016 puisque la salle polyvalente de Marennes était en travaux. Après de très nombreuses recherches cela n’a pas été évident car nous avions quelques exigences (stationnement des camping-cars par exemple)… mais nous avons trouvé notre bonheur à Port des Barques. Il est à noter que nous avons été aidés par les services techniques de la commune mais aussi par ceux de Marennes…

Au fil des ans le petit rassemblement de la Grande Côte a bien changé. Des exposants de matériel radio, d’antennes, de composants électroniques, sont venus, de plus en plus nombreux et de plus en plus loin. Toutefois l’association radio-amateur départementale, le REF-17, essaye toutefois de maintenir l’esprit de départ, celui d’un « rassemblement » de personnes passionnées de communication radio, les radio-amateurs bien sûr, mais aussi, depuis quelques années, des cibistes, des utilisateurs des fréquences PMR… en clair, ce n’est pas un « salon » mais une rencontre conviviale entre passionnés de radio…

Après avoir joué sur une alternance entre dernier week-end de juillet et premier week-end d’août, nous avons fini par bloquer le dernier week-end de juillet, notamment à la demande commerçants fermant au moins d’août. C’est ainsi que le dernier week-end de juillet, au plus mauvais moment de l’année pour circuler, des centaines de personnes convergent vers Marennes pour rencontrer les copains, mettre un visage sur une voix familière, parler technique radio, télévision amateur, antennes, informatique, transmissions numériques… découvrir le nouveau matériel et déguster les huîtres « Marennes-Oléron »…